Français de l’étranger – La sécurité de nos ressortissants à l’étranger doit être une priorité et nous devrons travailler sur ce dossier.

Posted on 20 septembre 2012

0


La sécurité de nos ressortissants doit être une priorité. Le gouvernement doit agir et prendre en considération avec sérieux le dossier de la sécurité des Français de l’étranger.

Nos Parlementaires doivent agir dans l’intérêt général des Français hors de France.

jeudi 20 septembre 2012
  • L'armée libanaise a renforcé la sécurité de l'ambassade de France à Beyrouth.

    L’armée libanaise a renforcé la sécurité de l’ambassade de France à Beyrouth.

    Reuters.

Les ambassades et écoles françaises seront fermées dans 20 pays musulmans, vendredi, jour de prière. Une mesure de « précaution » après la publication de caricatures de Mahomet dans Charlie Hebdo.

« On préfère prendre les devants. On adaptera les mesures à l’évolution de la situation », a déclaré, hier, Laurent Fabius. Le ministre français des Affaires étrangères a décidé de fermer les ambassades, consulats, centres culturels et écoles dans une vingtaine de pays musulmans, vendredi, jour de la grande prière qui pourrait donner lieu à une mobilisation contre les intérêts français. « J’ai envoyé des instructions pour que, dans tous les pays où cela peut poser des problèmes, on prenne des précautions de sécurités particulières. »

Cette décision fait suite à la publication par l’hebdomadaire satiriqueCharlie Hebdo, mercredi, de caricatures du prophète Mahomet. Publication, qui intervient après une semaine de tensions et de violences contre un film anti-Islam, L’innocence des musulmans. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault a réagi dès mardi soir, faisant part de sa« désapprobation » dans le « contexte actuel ».

Appels au calme.

Accusé de « jeter de l’huile sur le feu », le directeur de l’hebdomadaire, Charb, brandit les principes de la liberté de la presse pour justifier sa démarche : « Si on commence à se dire, parce qu’il y a 250 excités qui manifestent devant l’ambassade des États-Unis, qu’il faut différer ou ne pas publier des dessins, ça veut dire que ce sont eux qui font la loi en France. » Le gouvernement se montrait embarrassé, hier. « La liberté de caricature est un droit fondamental,a rappelé Manuel Valls, ministre de l’Intérieur. Mais chacun doit faire preuve de responsabilité ».

Les autorités religieuses ont vivement réagi, tout en lançant des appels au calme. Le Conseil français du culte musulman, organe représentatif des différents courants musulmans en France, a condamné « ce nouvel acte islamophobe ». Mais il appelle les musulmans à « ne pas céder à la provocation ». À l’initiative du recteur de la Grande mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, un message « de réflexion et de calme » sera lu vendredi dans les mosquées.

Le numéro de Charlie Hebdo, contre qui une obscure association a porté plainte, s’est arraché dans les kiosques. En milieu d’après-midi, la totalité des 75 000 exemplaires avait été vendue. Un nouveau tirage est prévu. Piraté, le site Internet de l’hebdomadaire était inaccessible, hier. La sécurité a été renforcée autour de l’immeuble abritant la rédaction deCharlie Hebdo, victime d’un incendie criminel en novembre 2011 après la publication de dessins représentant Mahomet.

Car le journal n’en est pas à son coup d’essai. En février 2006, l’hebdomadaire avait repris douze caricatures publiées par un quotidien danois, suscitant des protestations dans le monde musulman. Le directeur de Charlie Hebdo avait été relaxé en justice, la cour d’appel de Paris jugeant qu’il n’y avait pas eu d’injure aux musulmans : les dessins visaient« une fraction », à savoir les terroristes, « et non l’ensemble de la communauté musulmane ».

Revue de presse  –  Source  :  http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Caricatures-Paris-renforce-sa-securite-a-l-etranger-_3637-2114661_actu.Htm