Australie : Une mobilisation est attendue pour les législatives du mois de juin qui, pour la première fois, vont offrir une circonscription et un député dédiés aux Français de la région Asie-Pacifique .

Posted on 26 avril 2012

0


AUSTRALIE.

Des expatriés peu intéressés pour les présidentielles, mais la mobilisation est attendue pour les législatives de juin.

Publié le jeudi 26 avril 2012 .

32 % c’est le chiffre phare du 1er tour de l’élection présidentielle française vue d’Australie. 32 % seulement des Français d’Australie inscrits sur les registres des Français de l’étranger se sont rendus dans l’isoloir, soit 4 830 votants. Ce très faible taux de participation n’est pas nouveau. En 2007 déjà, deux tiers seulement des électeurs « australiens » s’étaient abstenus. L’éloignement de la mère patrie, à plus de 20 000 km, couplé à un décalage horaire jour-nuit, y sont sans doute pour beaucoup. L’immensité de l’Australie également. Seuls huit bureaux de vote étaient ouverts dimanche, dans les capitales d’Etats. Beaucoup ont renoncé à se déplacer, même s’il y avait l’alternative du vote par procuration. Moins de 5 000 votants pour 15 000 inscrits sur les registres et pour une communauté française d’Australie totale estimée à 70 000, c’est donc très peu. Les résultats ? Ils sont conformes
à la moyenne du vote des expatriés de part le monde. Nicolas Sarkozy est arrivé largement en tête, plébiscité par 38,09 % des Français d’Australie. Il recule certes de quatre points par rapport à son score de 2007, mais il devance largement François Hollande crédité de 23,96 %. François Bayrou arrive en troisième position avec 12,91 %. Puis suivent Eva Joly 8,57 %, Marine Le Pen 6,86 % et Jean-Luc Mélenchon 6,50 %. Le deuxième tour du 6 mai ne devrait pas attirer plus de monde. En revanche une mobilisation est attendue pour les législatives du mois de juin qui, pour la première fois, vont offrir une circonscription – et un député – dédiés aux Français de la région Asie-Pacifique.

Revue de presse –  Source  :  http://www.lnc.nc/article/australie/des-expatries-peu-interesses