Notre priorité : La prise en charge intégrale des frais de scolarité des élèves scolarisés dans les classes de lycée et son extention aux classes du collége et du primaire .

Posted on 3 mars 2012

0


Il existe un principe fort dont la République est fiére, celui de la gratuité de l’enseignement de ses enfants et cela indépendamment d’une quelconque crise économique. Il n’est donc pas anormal de considérer que cela puisse s’appliquer également à nos jeunes Français de l’étranger.  La scolarité gratuite et l’ aide à la scolarité au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l’étranger fait partie des priorités de notre action pour la défense des droits des Français de l’étranger.

La prise en charge de la scolarité des élèves scolarisés dans les classes de seconde, première ou terminale dans un établissement d’enseignement français à l’étranger doit être totale et s’appliquer également aux classes de collége et du primaire.  Le barème d’attribution des bourses défini en fonction de la situation économique et sociale de chaque pays et revu annuellement doit faire l’objet de revalorisations.

 Notre priorité en matiére de scolarisation sera la défense de la prise en charge intégrale des frais de scolarité des élèves scolarisés dans les classes de lycée et son extention aux classes du collége et de la maternelle .
 

 » Depuis septembre 2007, cette aide repose sur deux dispositifs différents : les bourses scolaires et la prise en charge.

En vertu de l’article L452-2 du code de l’éducation, l’AEFE assure les missions de service public relatives à l’éducation en faveur des enfants français résidant hors de France. Elle peut accorder une aide à la scolarité aux « enfants de nationalité française scolarisés dans les écoles et les établissements d’enseignement français à l’étranger dont la liste est fixée par arrêté conjoint du ministre chargé de l’éducation et du ministre chargé des affaires étrangères » (établissements homologués par le ministère de l’Éducation nationale).

Cette aide permet de couvrir, sous certaines conditions, tout ou partie des frais de scolarité devant être acquittés par les familles. Elle repose sur deux dispositifs : celui des bourses scolaires sous conditions de ressources et celui de la prise en charge ouvert aux lycéens.

Le dispositif des bourses scolaires

Cette aide à la scolarité est attribuée sous conditions de ressources. Elle est réservée aux élèves français âgés d’au moins trois ans résidant avec leur famille à l’étranger, inscrits au registre mondial des Français établis hors de France et scolarisés dans un établissement d’enseignement français.

Les ressources de la famille doivent s’inscrire dans les limites d’un barème d’attribution défini en fonction de la situation économique et sociale de chaque pays et revu annuellement.

Le dispositif de la prise en charge.

Cette aide est ouverte aux élèves scolarisés dans les classes de seconde, première ou terminale dans un établissement d’enseignement français à l’étranger.

Revue de presse  –  Source  :   http://www.aefe.fr/tous-publics/bourses/dispositifs-pour-les-eleves-francais/cadre-general