« Il n’est donc sans doute pas inutile de rappeler, avec modestie, qu’il faut avant tout rassembler, pour préserver la grandeur de la France. »

Posted on 20 février 2012

0


  » Nous considérons que le bon candidat de la droite pour représenter les Français de l’étranger dans la 11ème circonscription, doit se placer au-dessus de la mêlée et se distancer de certains qui n’honorent pas notre famille politique. Il doit  rassembler de nouveau .  »

                                                                                                    *                 *

                                                                                                               *

« Un bon candidat est un candidat qui sait parler à l’ouvrier comme au patron, au jeune comme au plus âgé, au polytechnicien comme à l’apprenti, aux hommes comme aux femmes, aux familles comme aux personnes célibataires, à ceux qui sont nés français comme à ceux qui le sont devenus, parce qu’il a su les écouter. »

Dire la vérité ce n’est pas faire peur, mais responsabiliser sans jamais opposer les Français les uns aux autres! La droite française doit garder son identité républicaine. Spécialement en ces temps de crise où nous avons plus que jamais besoin de repères, nous ne devons pas nous priver de l’affirmer car c’est comme cela que nous pourrons gagner pour servir le pays.

Il doit immédiatement se placer au-dessus de la mêlée et se distancer de certains qui n’honorent pas notre famille politique. Il doit même, à mon sens, se détacher de certains aspects d’un bilan gouvernemental qui n’ont pas toujours été à la hauteur de nos espérances de 2007, et rassembler de nouveau .

Il n’est donc sans doute pas inutile de  rappeler, avec modestie, et alors qu’on entre dans le vif de la campagne, qu’il faut avant tout rassembler, pour préserver la grandeur de la France. Cette grandeur que le monde entier nous reconnaît, y compris l’Allemagne.

Il n’y a pas la France qui se lève tôt et la France des assistés.
Il n’y a pas la France d’en bas et la France d’en haut.
Il n’y a pas la France des pauvres et la France des riches.
Il n’y a pas la France des hommes et la France des femmes.
Il n’y a pas la France des banlieues et la France des quartiers aisés.
Il n’y pas la France « black », la France blanche et la France « beur ».
Il y a la France de « la liberté, de l’égalité, de la fraternité », celle qui nous unit. C’est la seule que je connaisse.

C’est à elle qu’il faut s’adresser aujourd’hui! C’est cette France rassemblée qui contribuera à notre compétitivité et à notre croissance future. Ne la divisons pas : ce serait affaiblir la République. »

Extrait d’article – Revue de presse  – Source  : La France forte… e(s)t rassemblée!

 .  Publication: 20.02.2012. Lire la totalité de l’article sur le lien  :    http://www.huffingtonpost.fr/rachida-dati/la-france-forte-est-_b_1287666.html?ref=france