Nous mettrons en place la reconnaissance d’un statut particulier pour les Français qui ont fait le choix de vivre à l’étranger .

Posted on 9 décembre 2011

0


Les Français qui ont fait le choix de vivre à l’étranger, et pour certains, dans des conditions qui ne sont pas faciles, méritent considération et soutien avec la reconnaissance d’un statut particulier.

En juin 2012, les Français établis hors de France éliront pour la première fois 11 députés. Si cette innovation institutionnelle, démocratique et historique est une grande avancée, c’est enfin une prise de conscience par l’Etat d’une responsabilité accrue envers les Français expatriés. Au demeurant , cela était nécessaire.

En effet, plus de deux millions d’entre nous ont choisi, momentanément ou définitivement, de s’établir à l’étranger. La France a le devoir de ne pas les oublier et de les soutenir en facilitant – au travers d’un statut spécifique – l’implantation de nos compatriotes à l’étranger. C’est pourquoi, nous mettrons en place la création d’un statut des Français de l’étranger afin de valoriser leur expérience à l’international et les aider à faire face aux problèmes spécifiques qu’ils rencontrent.

Il est nécessaire d’établir une agence des français de l’étranger, un guichet unique d’accompagnement à l’expatriation, qui puisse faciliter en amont les démarches d’expatriation (promouvoir les offres et demandes d’emplois et de stages à l’étranger, inscription scolaire des enfants…), tout en simplifiant les formalités administratives et sociales de celles et ceux qui souhaitent rentrer en France.

D’autre part, et cela est extrémement important, et pour l’avoir vécu, il faut songer aux conditions de retour des expatriés et de favoriser leur réinsertion professionnelle et personnelle.

Les Français de l’étranger sont aussi des citoyens de l’Union Européenne (UE) à part entière. Je milite ardemment pour le renfoncement de la coopération entre les consulats des pays membres mais aussi pour que leurs ressortissants résidant en dehors de l’Europe puissent voter aux prochaines élections européennes et avoir enfin des représentants au Parlement Européen, dont l’impact sur le quotidien des ressortissants de l’Union ne cesse de s’accroître.

Posted in: Notre programme